Yélébougou : une soirée consacrée au rire
Petit Sayon Camara
Kouleur Jazzy
Transcultural Confluence #3
Opéra // Le vaisseau fantôme de Richard Wagner
Yélébougou : une soirée consacrée au rire
Festival du cinéma : Bamako Fêrêba
Bassekou Kouyaté
Journée mondiale de la danse
       
Journée mondiale de la dansesamedi 27 avril 2019 18:00 - samedi 8 juin 2019 18:00Art & Culture

Description  

Naré Famakan Magassa: Ses toiles semblent surgir d’un autre monde tout comme ces personnages : les Korèdugas, société secrète caractérisée par leur tenues: chapeaux coniques, plumes, bijoux, objets divers.

 Il en tire une série de toiles qui forme une sarabande nocturne dans laquelle les Korèdugas dansent dans des postures aussi incroyables les unes que les autres. On se laisse happer par cette frénésie, ces corps désarticulés ou totalement déhanchés. Les visages sont à peine esquissés. Il laisse ainsi planer une grande part du mystère qui entoure ces hommes de la nuit.

Boubacar Tangara dit Koké

Boubacar Tangara construit une chorégraphie picturale à travers une galerie de personnages, tantôt seuls, tantôt en couples qui se libèrent à travers des danses effrénées. L’essentiel de l’oeuvre de Kokè est dessiné aux feutres et couché sur papier.

Les couples s’enlacent ou se détachent dans une fusion de couleurs. Cette danse est l’allégorie d’une Afrique heureuse et un rappel incessant de la culture dogon à laquelle il rend un hommage.

La danse des chaises vides de Cheick Diallo

Cheick Diallo s’inspire, dans son travail, de la rue comme d’un laboratoire de recherche. Sa pratique se nourrit de l’observation du quotidien, des manières de faire. C’est de cette quête que ce projet La danse des chaises vides est né lors de Ségou’Art 2019.

ENTREE GRATUITE

Lieu : Institut Français de Bamako


 
 
 Propulsé par AllEvents