Rocky
Cheickné Somane 5 Tamans
Cheick Siriman Sissoko
       
Pour la réhabilitation du Tata de Sikasso : Salif Kéita en concert au Palais de la culture et à l’Hôtel du cinquantenaire de Sikassosamedi 24 décembre 2016 - samedi 31 décembre 2016Concerts

Description  

La détérioration ou disparition de nos sites historiques ou touristiques est une perte pour notre pays. Pour trouver une solution à la dégradation du Tata de Sikasso, le roi  de la Musique du Manden, Salif Kéita, et le ministère de la l’Artisanat et du Tourisme, ont décidé de se donner la main.

 Ainsi, les 24 et 31 décembre 2016, Salif Kéita jouera respectivement à l’Esplanade du Palais de la Culture Amadou Hampathé Bâ de Bamako en concert Live et en concert Gala à l’Hôtel du Cinquantenaire de Sikasso. En prélude à ces deux grands concerts, le ministre de l’Artisanat et du tourisme, Mme Nina Wallet Intallou, et la star de musique malienne, Salif Kéita, ont animé une conférence de presse conjointe dans les locaux du département du l’artisanat pour annoncer lesdits évènements.

Nous avons sollicité l’apport de Salif Kéita, indique Mme Nina Wallet, car nous pensons qu’en tant ambassadeur de la musique malienne qu’il peut, comme beaucoup de nos artistes, apporter pleinement sa contribution à la vente de la destination Mali à l’étranger afin de permettre aux touristes de fréquenter le Mali. «On a beaucoup d’espoir pour le développement du tourisme dans notre pays. Avec des initiatives de ce genre, nous pensons qu’il est possible de le développer encore plus. On ne peut pas avoir un meilleur partenaire que nos artistes, car ils font parti des gens qui font connaitre, vendent le Mali à l’étranger. On invite tous les maliens à imiter le geste de Salif Kéita pour que tous les  vestiges qu’on a au Mali soient rénovés et sauvés de la disparition. Ce geste de Salif Kéita peut encourager même les bailleurs de fonds qui veulent nous aider à rénover nos sites historiques», déclare le ministre Mme Nina Wallet Intallou. «Je pense que Mme le ministre Nina Wallet a des bonnes idées qu’il faut soutenir et accompagner. C’est pourquoi, je n’ai pas hésité un seul instant à donner mon accord pour faire ces concerts. Il faut l’aider à vendre le Mali à l’extérieur car le tourisme est très important pour notre pays. C’est le patriotisme qui m’a permis d’accepter. Ça me permettra d’apporter ma pierre à la construction et au développement de notre pays. Pour le pays, là où je suis utile, j’apporterai ma part de contribution», déclare le roi de la musique du manding, Salif Kéita. Les retombées seront affectées à la réhabilitation du Tata de Sikasso. L’entrée du Live de Bamako  est de 5000 FCFA. Pour le Gala de Sikasso c’est 50000 FCFA et 30000 FCFA. D’autres stars de la musique malienne comme Astou Niamey, Master Soumi, Cheick Tidiane Seck, Néba Solo, accompagneront Salif Kéita. C’est dire que le 31 décembre ne sera pas fêté à «Diataland» de Salif Kéita comme d’habitude. «Je demande à Bamako de se déplacer le 31 décembre à Sikasso pour aller construire le pays à Sikasso», a conclu Salif Kéita.

Source : Le Républicain

 


 
 
 Propulsé par AllEvents