Rocky
Cheickné Somane 5 Tamans
Cheick Siriman Sissoko
       
Anouar Benmaleck et Toumi Samirjeudi 8 mai 2014 18:00Conférences / Séminaires

Description  

Deux auteurs d'origine maghrébine, partagent avec nous leur passion pour la plume. Retrouvons-nous au Blabla bar (hippodrome) pour ce grand moment d'échange.

Anouar Benmalek est un écrivain, poète et journaliste franco-algérien. Mathématicien de formation, maître de conférence, il vit en France, où il enseigne à la faculté de Pharmacie de l'Université de Paris-Sud. Qualifié de « Faulkner méditerranéen » par la presse française (L'Express) et comparé à Camus par la prestigieuse revue américaine Harvard Review celui qui fut pendant longtemps chroniqueur journalistique a également effectué des reportages dans le Moyen-Orient en guerre.

Membre fondateur du comité algérien contre la torture, il a été l'un des éditeurs du Cahier noir d'octobre, recueil de témoignages sur les tortures commises par l'armée et la police algériennes sur les manifestants des émeutes d'octobre 1988 en Algérie. Auteur de romans lui valant la haine des intégristes de tous bords (religieux après Ô Maria, nationalistes après Le rapt), doué d'un « art visionnaire », et « d'un imaginaire romanesque exceptionnel », il est considéré comme le plus grand écrivain algérien depuis Kateb Yacine. Chef d'oeuvre profond et délicat, son livre des origines Tu ne mourras plus demain est un grand chant d'amour consacré à sa mère et l'un des best-sellers de l'année 2011.

Samir Toumi a une formation de polytechnicien mais on peut dire de lui qu'il est aussi un «polyculturel», sa passion englobant non seulement les sciences mais aussi les arts et la littérature dont il est un amateur éclairé.
Après une pratique discrète de l'écriture qui s'est manifestée parfois sur Internet et des chroniques à la radio Alger, Le cri est sa première publication (Editions Barzakh, Alger 2013, 165 pages). Dès sa sortie en novembre, au 18e Salon international du livre d'Alger, l'ouvrage a été remarqué pour sa profondeur et son originalité. Ce récit entretient un dialogue à la fois pertinent et émouvant avec la ville d'Alger.

Lieu : Blabla bar (hippodrome)


 
 
 Propulsé par AllEvents