Rocky
Cheickné Somane 5 Tamans
Cheick Siriman Sissoko
       
Handi-festival: LA 2è ÉDITION AURA LIEU DU 18 AU 20 OCTOBRE À BAMAKOjeudi 18 octobre 2018 - samedi 20 octobre 2018Art & Culture

Description  

Fédération malienne des personnes handicapées (FEMAPH) a lancé, jeudi dernier dans ses locaux à Bakaribougou, les activités préparatoires de la 2ème édition du Festival culturel international des personnes handicapées (Handi-festival), prévue du 18 au 20 octobre prochains à Bamako sur le thème : «L’assainissement, citoyen dans une ville propre».

 C’était au cours d’une conférence de presse animée par le président de la FEMAPH, Moctar Bâ, le président de l’Ensemble artistique et culturel des personnes handicapées du Mali, Bourama Traoré et la présidente de la commission d’organisation nationale de Handi-festival, Mme Konaté Zeïneb Guissé.

Le festival initié par FEMAPH intègre les activités d’octobre, consacré mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion dans notre pays. Selon les initiateurs, il regroupera 15 pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDAO) et la Mauritanie. Le budget prévisionnel de l’organisation de ce festival est estimé à 60 millions de Fcfa, dont 40 millions financés par l’Ong Voice. La 1ère édition du Handi-festival avait connu des difficultés de financement. Le conférencier a expliqué que durant 3 jours, le programme prévoit des expositions d’arts visuels, des spectacles de musique, danses, théâtres et projection de films. L’objectif est de favoriser l’intégration socio-économique et culturelle des personnes handicapées, accompagner et créer des dynamiques inclusives et promouvoir la création et la production des artistes handicapés. Il s’agit également de créer les conditions permettant aux personnes handicapées de s’épanouir et d’exprimer leur talent dans les différentes formes d’expressions artistiques. «Ce festival est une opportunité pour les personnes handicapées de montrer leur savoir-faire et de prouver au monde que derrière leur handicap se trouvent d’autres compétences», a expliqué Moctar Bâ, avant d’inviter la population à accompagner l’événement. Le thème sur l’assainissement et l’environnement offre l’opportunité de sensibiliser la population sur la gestion de l’environnement. Pour Mme Konaté Zeïneb Guissé, le choix de ce thème s’explique par le constat établi lors des déplacements effectués par les personnes handicapées dans certaines capitales africaines.

«Nous interpellons tous pour la sauvegarde d’un environnement sain, permettant de réduire les maladies, notamment le paludisme, incriminé aussi comme une cause de handicap physique du fait des injections. Toutes les capitales régionales seront représentées, hormis les dernières régions créées. Cela se justifie par le fait qu’au moment de la conception du projet, ces circonscriptions n’existaient pas », a expliqué la présidente de la Commission nationale d’organisation», ajoutant qu’une trentaine d’artistes nationaux et internationaux sont attendus à Bamako en octobre prochain pour célébrer la 2è édition du Festival international des personnes handicapées. Cependant, les conférenciers ont déploré l’absence des artistes handicapés lors des festivals organisés par nos autres concitoyens. «Nous avons des talents», a souligné le président de l’Ensemble artistique et culturel des personnes handicapées du Mali.

Il a cité volontiers l’exemple du célèbre couple de non voyants Amadou et Mariam. «Nous demandons à tous de faire confiance aux personnes handicapées afin de relever le défi d’une nation forte et d’institutionnaliser ce festival», a plaidé Mme Konaté Zeïneb. Selon les initiateurs, l’événement est soutenu par plusieurs départements ministériels, notamment ceux en charge de la Solidarité et de l’Action humanitaire, de la Culture et de la Sécurité.

Amadou SOW

Source : l’Essor


 
 
 Propulsé par AllEvents